fbpx

Cessez de poser la mauvaise question

Lorsque qu’une personne vous confie qu’elle est atteinte d’un cancer du poumon – parfois en larmes, habituellement avec crainte – « Avez-vous fumé? » n’est pas la bonne question à poser.

La réponse importe peu.

Qu’elles aient fumé ou non, toutes les personnes ayant reçu un diagnostic de cancer du poumon méritent qu’on leur fournisse des soins et qu’on leur témoigne de la compassion. Elles méritent de vivre autant que toute autre personne atteinte d’une maladie quelconque.

"Regardez au-delà du cancer du poumon et voyez la personne"
Joanna
Défenseur des droits des patients

Il est temps pour nous de changer de discours. 

Nous devrions nous demander pourquoi le cancer du poumon est le cancer le plus meurtrier, alors qu’il reçoit le moins de financement. Nous devrions nous demander pourquoi 58 familles perdent un être cher en raison du cancer du poumon chaque jour au Canada. Nous devrions nous demander pourquoi les taux de survie se sont à peine améliorés au cours des dernières décennies.  


La bonne question est de savoir pourquoi les personnes atteintes d’un cancer du poumon ne bénéficient pas d’un accompagnement véritable en matière de recherche, de traitement et de soutien susceptible de les aider à combattre la maladie. La bonne question peut sauver des vies et réduire considérablement les coûts que doit absorber le système de soins de santé.



Pour comprendre l’impact réel de la stigmatisation liée au cancer du poumon, téléchargez notre rapport.

Vous pouvez être d’une aide précieuse

Vous pouvez contribuer à changer le discours visant à blâmer et à susciter la honte en un discours qui accorde une chance à ceux qui vivent avec le cancer du poumon de se battre. 

  • Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour rester informé.
  • Suivez-nous sur les médias sociaux. Aimez, partagez et mentionnez nos publications qui posent la bonne question. Utilisez les mots-clics #TheWrongQuestion (#LaMauvaiseQuestion) et #TheRightQuestion (#LaBonneQuestion) pour que nous puissions aussi participer à votre discussion.  
  • Cessez de poser la question « Avez-vous fumé? » et commencez à faire preuve de délicatesse et de compassion envers les patients. Toutes les personnes ayant reçu un diagnostic de cancer du poumon méritent qu’on leur apporte soins et compassion. Elles méritent de vivre autant que toute autre personne atteinte d’une maladie quelconque.

s’abonner

Abonnez-vous à notre bulletin électronique pour rester informé.

Partenaires

Merci à nos partenaires financiers dont le soutien nous aide à mettre fin à la stigmatisation liée au cancer du poumon et à opter pour un discours sur la façon dont nous pouvons soigner et soutenir les patients et leurs familles.